Résumé des règles

Shade se joue avec deux paquets de 54 cartes (un pour les joueurs, un pour le maître de jeu).

Pour résoudre une action classique, les joueurs ne tirent qu’une carte.

La marge de réussite (ou d’échec) est calculée ainsi : caractéristique + compétence + bonus – malus – valeur de la carte. Si la marge est nulle ou positive, l’action réussit.

Il existe trois types de carte particuliers :
- les figures : au nombre de 16, elles sont valet, reine ou roi. Chaque figure a sa propre valeur : 3 pour le valet, 5 pour la reine, et 7 pour le roi.
- néanmoins, deux figures sur les 16 vous représentent, ils sont les signes du destin. à ce titre, ils vous octroient une marge automatique de +10 (le maximum).
- à l’inverse, les jokers représentent les stryxx, la poisse, la chute de l’humanité faite carte. ils vous octoient une marge automatique de -10. (gros fumble quoi).

Dans les situations importantes comme les combats ou les joutes verbales, on passe en pioche ouverte. le nombre de cartes tirées va dépendre de votre héroïsme de scène. Comme vous êtes un héros, vous avez un héroïsme personnel de 3. L’héroïsme de scène va dépendre de l’héroïsme / la dangerosité des adversaires, et détermine le nombre d’actions par round que vous pourrez accomplir.

La pioche ouverte se joue comme une résolution d’action normale, à ceci près que vous pouvez avoir plusieurs actions, et que vous pouvez aussi choisir de ne pas toutes les utiliser dans le round, auquel cas vous pouvez utiliser les cartes qui restent en “renfort” et obtenir des bonus sous la forme de combinaisons proches du poker (figure, paire, suite, couleur, etc…). Un bon joueur va donc optimiser ses cartes et biaiser ses chances de réussite par ses choix d’utiliser ou non telle ou telle carte pour telle action.

Résumé des règles

Les corsaires d'Anthéas fxguillois